Deze website is deel van www.bruggelokaal.be.

 

  

Nederlands      English

 

Himalayan Projects ASBL sur Facebook  (groupe)

Version Francais - Introduction


Au Népal, là-haut dans les montagnes de la région des Annapurnas, se trouve un petit village nommé Chitre où, jusqu’il y a peu, il n’y avait aucune école pour les petits enfants et peu de possibilités de soins médicaux.

Le Népal, un des pays les plus pauvres au monde, est pris «en sandwich» entre le Tibet et l’Inde avec, dans le sud, à peine une petite région de plaine vite limitée au nord par les plus hauts sommets du monde.  Il est difficile d’y survivre: peu d’industrie, quelques emplois de service pour les classes les plus hautes (98%), et donc surtout une agriculture de survie, du travail journalier, du travail au rabais à l’étranger dans l’industrie touristique.  Guère d’aide sociale et médicale, donc guère de pension, pas d’allocation de chômage, des prêts usuriers etc …

Malgré cela, le Népal peut, à raison, se revendiquer comme l’un des plus beaux pays du monde et également celui du sommet de la terre.  Mais hélas aussi un des pays les plus dont les médias ne parlent en général que de manière passagère.  Bien qu’il n’y ait pas de famine, une sous-alimentation chronique causée par une nourriture peu variée, avec une carence en vitamines et en sels minéraux  provoque, surtout chez les enfants, des problèmes de croissance tels que difficultés d’apprentissage, problèmes de concentration, retard intellectuel, handicaps divers etc ….  Pour toutes ces raisons, le « Himalayan Projects asbl » a été créée : elle essaye de changer localement les choses et de les stimuler sur une petite échelle.

Une petite colline dans un océan de montagnes !

FOLDER_v15_FR.pdf (709.5 kb)

Les Projets en général

Les objectifs que l'asbl Himalayan Projects a en vue ne sont certainement pas la construction de châteaux gonflables. Concrètement des projets sont réalisés qui vont plus loin que des idéaux. Nous espérons construire quatre piliers essentiels pour nos collaborateurs. L'enseignement, la santé publique de base, la conservation de la culture ainsi que l'emploi. La coopération avec la population locale est centrale au sein de chacun de nos projets et nous espérons ainsi, moyennant des fondements fermes, que nos amis de             l’Himalaya parviendront à l'avenir à poursuivre la construction de ces piliers jusqu'à obtenir une base solide. Une école, un poste de secours médical, un musée, une maison solide…

 Un minimum de soins médicaux est un besoin primaire. La négligence de petits problèmes médicaux peut en effet mener à la mort. Un manque de soins médicaux de base et d'instructions peuvent ralentir la croissance d'un enfant avec des lésions permanentes ou des retards mentaux  comme conséquence. Sans parler de la qualité de vie et d'une espérance de vie raisonnable. Une personne saine a beaucoup plus de chances d'échapper par exemple à la pauvreté, à trouver elle-même des solutions pour son propre bien-être et son avancement.  

L'enseignement est également un besoin primaire. C'est l'unique chance d ’échapper à la pauvreté. Pour chercher plus tard soi-même des solutions pour son bien-être et son avancement. Une personne illettrée n’a aucune chance dans ce monde. L’enseignement permet également de mieux conserver et comprendre sa propre culture.

Comme déjà mentionné ci-dessus, la conservation d’anciennes cultures primitives dans l'Himalaya est notre principale préoccupation. Un de nos motifs important est notamment de développer, pour ces petites communautés fragiles, assez de services de base, ainsi que de les inciter à maintenir l'expérience culturelle et la possibilité d'emploi afin de créer une condition minimale de vie acceptable dans leur habitat traditionnel.  

Les objectifs de l'ASBL

L'ASBL Himalayan Projects poursuit les objectifs suivants: 

* Cette ASBL tente de réaliser des projets au sein de pays en voie de développement dans la région de l'Himalaya, en Asie. 

* Avec ces projets, nous espérons contribuer à la prospérité de toute la population. 

* nous espérons également nouer des contacts et des liens d'amitié qui permettent d'établir une relation sincère entre les pays de la région de l'Himalaya et le reste du monde. 

* Au sein du fonctionnement de l'ASBL, nous espérons pouvoir motiver des gens - dans un cadre quasi professionnel - à se porter temporairement volontaires pour les activités de l'ASBL. Et pas uniquement dans le pays où le projets est en cours, mais également en Belgique.

* En plus des projets dans l'état partenaire, nous sommes amenés à organiser, en Belgique ou ailleurs, des activités afin de soutenir financièrement et/ou logistiquement l'état partenaire ainsi que nos projets sur place.


* Grâce aux activités précédemment mentionnées, nous espérons mettre à l'ordre du jour les problématiques auxquelles nos états partenaires sont confrontés, et ce, sans pour autant s'inscrire dans une démarche politique ou religieuse.

* Concernant les partenaires de la région de l'Himalaya qui contribuent à temps plein à la mise en œuvre de nos projets, nous espérons leur offrir une bourse d'étude/stage pour parfaire leurs connaissances.

Notre ASBL est membre de www.4depijler.be et membre du Brugse Noord-Zuidraad.

Qui sommes-nous ?

Paul Vande Moortel (président), Nita Buduja Pun (secrétaire), Gino Versnich (membre dans l’administration), Marieke Lantsoght (membre dans l’administration) et Odette Hubrecht (marraine) et un nombre grandissant de collaborateurs volontaires. En somme, un petit groupe qui souffre de «Nepalitis»: car, tout le monde vous le confirmera, une fois qu'on a mis les pieds au Népal, on n'arrive plus à s'en défaire. En revanche, il est inconcevable de se rendre chaque année au Népal, en tant que touriste tout en profitant de la bonté des gens, sans donner quelque chose en retour. HORS DE QUESTION! 

Qu'est-ce qui nous a poussé à l'aventure? Le début se résume à une simple question: de quoi avez-vous le plus besoin? La réponse des habitants de cette jolie petite bourgade avec vue sur deux mastotondes de plus de huit mille mètres: une école pour nos enfants en bas âge. En effet, les enfants plus âgés peuvent se rendre seuls à l'école, située sur les hauteurs, à quelques heures de marche. Les plus jeunes, et surtout les filles, ne peuvent pas s’absenter aussi longtemps de la maison. Ou il n' y a personne pour les accompagner. Parfois, durant l’hiver ou en période de mousson, il est très difficile de quitter le village. On assiste à une transhumance vers les grandes villes dans les régions de basse latitude, car elles sont mieux équipées. De ce fait, ces villes voient leur population augmenter, des bidonvilles sont crées et des peuples perdent lentement mais sûrement leur propre langue et leur culture. Il n'en fallait pas plus pour nous convaincre.

Information concernant le Népal

Le Népal, un des pays les plus pauvres dans le monde, est enclavé entre le Tibet et la Chine avec une topographie singulière. Alors que le sud du pays recèle une infime part de terres plates. Plus on avance vers le nord, plus les pentes sont ascendantes et mènent jusqu'aux sommets les plus élevés du monde. Ici, les conditions de survie sont difficiles: peu d'industrie, uniquement des emplois dans la fonction publique pour les castes les plus élevées (98%), en particulier l'agriculture de survie, des travailleurs journaliers, de la main d'œuvre bon marché à l'étranger ou dans le secteur du tourisme.

L’aide sociale et médicale sont précaires, il n'y a pas de pension pour le népalais lambda, aucune aide de chômage, l'usure…l'enseignement public manque d'enseignants et n'est pas de bonne qualité, à l'exception de quelques écoles privées pour les riches habitant la capitale. Les différentes subcultures des peuples montagnards autochtones sont menacées. Pourtant, le Népal fait partie à juste titre des pays les plus beaux au monde qui mérite son qualificatif de 'toit du monde'! Malheureusement, c'est aussi un des pays les plus pauvres qui n'attire généralement pas l'attention des médias.

Bien qu'il ne puisse pas être question de famine, du moins pas très répandue, mais d'une sous-nutrition chronique due à une alimentation peu variée qui manque de vitamines et de minéraux cruciaux. Cela peut provoquer des troubles de l’apprentissage, des problèmes de concentration, un retard intellectuel, divers handicaps etc. chez les enfants.

C'est pour cette raison que l'ASBL Himalayan Projects a vu le jour. Elle essaye de faire bouger les choses au niveau local et surtout de stimuler des projets. Oui, ce sont « des gouttes d'eau dans un océan de montagnes».

Comment pouvons-nous contempler nos projets de nos propres yeux?

Régulièrement, les sponsors nous demandent comment ils peuvent voir leur donations bien investie avec un visite sur place, combinée ou pas avec un voyage touristique. Si vous le souhaitez, nous pouvons vous assister ou vous informer.

Contactez-nous et nous vous donnerons toutes les coordonnées, les informations et tous les conseils pour visiter un ou plusieurs sites. Un séjour dans notre maison d'étudiants à Pokhara (850m, subtropique et avec une vue sur 3 + 8000m de montagnes) fait également partie des possibilités.

Mais nous organisons régulièrement des visites ensemble, en groupe. Cette année, il y a deux formules disponibles, pour lesquelles quelques personnes sont inscrites. 

Par example: Un tour du Népal avec l'option Everest - l'arrière-saison faites en 2011

Pour notre cinquième voyage sponsorisé, nous cherchons des compagnons de voyage pour un voyage constitué de deux parties. La première partie consiste en 3 semaines durant lesquelles nous organisons principalement des excursions culturelles à Katmandou, à Pokhara et à Lumbini, lieu de naissance de Bouddha et également dans la jungle de Chitawan.  Et puis une courte excursion  dans notre site de projet, Chitré (2400m), et au milieu de l'Annapurna.  Pour ceux qui souhaitent également visiter le blanc de l’Himalaya, nous proposons  encore une excursion de 2 semaines vers l'L’Everest (Le Kala Patthar) au cours de laquelle nous escaladerons jusqu'à environ 5600 mètres de hauteur.

Dates :
La première partie : 27 sep - 18 oct (21 jours) et à la suite ou séparément la deuxième partie : Everest 18 oct - 2 nov (19 jours)

En ce qui concerne l'organisation complète du voyage, veuillez consultez le lien ci-dessous pour télécharger les documents pdf.

   

REISVOORSTEL_2011_alg.pdf Projet de voyage 2011 (349 le kb) 

Les actions en Belgique

Ce projet ne consiste pas seulement à apporter de l’aide au Népal et à récolter de l’argent en Belgique, il s’agit également de sensibiliser et de conscientiser. Pour cela nous avons tout un éventail de colloques, de matériel éducatif et informatif au profit des écoles et des associations.

Overzicht_workshops_materiaal_16.pdf Materièl educative et workshops (491.25 kb)

NEPALQUAKE 2015


Action à propos du tremblement du terre le 25/04/15

Suite au tremblement de terre survenu le 25 avril 2015, j’avais l’obligation morale de rester au Népal un mois de plus pour aider à la reconstruction.  Le tremblement de terre a fait plus de 10000 morts, et 8 millions de blessées, 1 million de bâtiments se sont écroulés ou sont inhabitables. Des centaines d'écoles et de postes médicaux ont été complètement dévastés. Par où commencer?

Heureusement, en Belgique, tant des personnes, que des associations ou encore des écoles sont spontanément passés à l'action et sont venu à notre rescousse avec des moyens financiers.  La liste de nos sponsors est trop longue que pour être énumérée, ce qui ne signifie pas qu’ils ne sont pas appréciés.

Nous pouvons cependant énumérer ici quelques associations et écoles.

Tout le monde sur le pont!

Nous devons charger des camions avec l'équipement pour l'aide temporaire, des panneaux d'étain, du plastique, des médicaments, des denrées alimentaires, des boissons, des ustensiles de cuisines, des matelas, etc.

Chaque versement supplémentaire est immédiatement utilisé afin de pouvoir effectuer ces achats.

Nous travaillons ensemble avec la croix rouge, qui s’assure que tous les biens arrivent chez les personnes qui en ont vraiment besoin.

Aidez-nous pour que nous puissions les aider. C’est le moment.

Versez vos dons sur notre compte dédié au projet au nom de l’ Himalyan Projects  a.s.b.l. , Leiselestraat 138, B-8200 Saint-Michel, numéro de facture: 380-0108167-83, code Bic: BBRUBEBB et IBAN: BE14 3800 1081 6783.

De plus, vos donations sont fiscalement déductibles à partir de 40 euro par ans. Pour cela, vous recevrez automatiquement un certificat fiscal au printemps après l'année civile au cours de laquelle vous avez effectué votre versement.