Deze website is deel van www.bruggelokaal.be.

Info ASBL

Les objectifs de l'ASBL 

L'ASBL Himalayan Projects poursuit les objectifs suivants: 

* Cette ASBL tente de réaliser des projets au sein de pays en voie de développement dans la région de l'Himalaya, en Asie. 

* Avec ces projets, nous espérons contribuer à la prospérité de toute la population. 

* nous espérons également nouer des contacts et des liens d'amitié qui permettent d'établir une relation sincère entre les pays de la région de l'Himalaya et le reste du monde. 

* Au sein du fonctionnement de l'ASBL, nous espérons pouvoir motiver des gens - dans un cadre quasi professionnel - à se porter temporairement volontaires pour les activités de l'ASBL. Et pas uniquement dans le pays où le projets est en cours, mais également en Belgique.

* En plus des projets dans l'état partenaire, nous sommes amenés à organiser, en Belgique ou ailleurs, des activités afin de soutenir financièrement et/ou logistiquement l'état partenaire ainsi que nos projets sur place.

* Grâce aux activités précédemment mentionnées, nous espérons mettre à l'ordre du jour les problématiques auxquelles nos états partenaires sont confrontés, et ce, sans pour autant s'inscrire dans une démarche politique ou religieuse.

* Concernant les partenaires de la région de l'Himalaya qui contribuent à temps plein à la mise en œuvre de nos projets, nous espérons leur offrir une bourse d'étude/stage pour parfaire leurs connaissances.

Notre ASBL est membre de www.4depijler.be et membre du Brugse Noord-Zuidraad (Conseil Nord-Sud aux mairie de Bruges).

 

Qui sommes-nous?




Paul Vande Moortel (président), Nita Buduja Pun (secrétaire), Gino Versnich (membre dans l’administration), Marieke Lantsoght (membre dans l’administration) et Odette Hubrecht (marraine) et un nombre grandissant de collaborateurs volontaires. En somme, un petit groupe qui souffre de «Nepalitis»: car, tout le monde vous le confirmera, une fois qu'on a mis les pieds au Népal, on n'arrive plus à s'en défaire. En revanche, il est inconcevable de se rendre chaque année au Népal, en tant que touriste tout en profitant de la bonté des gens, sans donner quelque chose en retour. HORS DE QUESTION! 

Qu'est-ce qui nous a poussé à l'aventure? Le début se résume à une simple question: de quoi avez-vous le plus besoin? La réponse des habitants de cette jolie petite bourgade avec vue sur deux mastotondes de plus de huit mille mètres: une école pour nos enfants en bas âge. En effet, les enfants plus âgés peuvent se rendre seuls à l'école, située sur les hauteurs, à quelques heures de marche. Les plus jeunes, et surtout les filles, ne peuvent pas s’absenter aussi longtemps de la maison. Ou il n' y a personne pour les accompagner. Parfois, durant l’hiver ou en période de mousson, il est très difficile de quitter le village. On assiste à une transhumance vers les grandes villes dans les régions de basse latitude, car elles sont mieux équipées. De ce fait, ces villes voient leur population augmenter, des bidonvilles sont crées et des peuples perdent lentement mais sûrement leur propre langue et leur culture. Il n'en fallait pas plus pour nous convaincre.